NeuropsychoJolly (roger)

Synopsis de la théorie des réseaux de la cognition

Network theory of cognition; McIntosh

On peut synthétiser la NTC en 6 grands postulats :

I Le cerveau est semi-connecté. Cela signifie que Chaque structure est connectée à un grand nombre de structures mais pas à toutes et que chaque neurone est connecté à un grand nombre de neurones mais pas à tous.
Si les éléments constituant le cerveau n'étaient pas du tout connectés entre eux, on se doute que le "système" ne fonctionnerait pas.
De façon moins triviale, il a été montré que si les éléments constituant le cerveau étaient tous connectés à tous les autres, les performances du système seraient moins élevées (notamment en termes de "dégénérescence"; Edelman ***).

II On peut distinguer trois types de connectivité :
- la connectivité anatomique, qui peut être étudiée par des méthodes "anatomiques" (utilisation de traceurs antérogrades et rétrogrades, microscopie,...),
- la connectivité fonctionnelle, qui se définit comme l'ensemble des corrélations entre les activités de toutes les structures. Elle peut être étudiée en mesurant l'activité des structures cérébrales à plusieurs reprises (sur un même sujet ou sur des sujets différents),
- la connectivité effective, qui se définit comme l'ensemble des connections anatomiques qui sont actives à un moment donné et par l'intensité de chacune de ces connections. Techniquement, celle-ci ne peut pas être étudiée par une approche directe, mais peut seulement être "inférée" à partir de la connaissance de la connectivité anatomique et du calcul de la connectivité fonctionnelle.

III Les structures cérébrales ne sous-tendent pas des fonctions (psychologiques ou cognitives) intégrées, mais des micro-fonctions (fonctions rudimentaires).
Ces fonctions seraient par exemple les fonctions "et", "ou", "complètement de forme", "hétéro-associations"...

IV Une même structure cérébrale peut sous-tendre plusieurs micro-fonctions (concept de pluri-potentialité). C'est la connectivité effective (ensemble des inputs et outputs de cette structure actifs à un moment donné) qui déterminerait la micro-fonction exprimée en situation.

V Une même micro-fonction peut être sous-tendue par plusieurs structures différentes. Ce sont les concepts de redondance (réplication d'une fonction ou micro-fonction à l'identique) et de dégénérescence (plusieurs méthodes pour arriver à la même fonction ou micro-fonction).

VI Une fonction psychologique ou cognitive intégrée est produite par "l'agrégation" de plusieurs micro-fonctions.


 


24/11/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres