NeuropsychoJolly (roger)

Student fait par un logiciel

"Student fait à la main" est en bleu et "Student fait avec un logiciel" est en noir car vous n'aurez en général plus de calculs statistiques à faire à la main, donc concentrez vous plutôt sur la version logicielle.

 

Voici les résultats obtenus avec un logiciel :

 
**********************

Two-sample t test on STRESS grouped by TRAITEMENT$
 
Group               N      Mean      SD
Placébo           10    32.400    4.600
Anxiolytique    10    27.200    4.962
 
     Separate Variance t = 2.430   df = 17.9    Prob =  0.026
     Difference in Means = 5.200   95.00% CI = 0.703 to 9.697
 
     Pooled Variance t = 2.430   df = 18    Prob = 0.026
     Difference in Means = 5.200   95.00% CI = 0.705 to 9.695

**********************

 
1) Rappel des hypothèses statistiques

H0 : Moyenne du groupe Anxiolytique = Moyenne du groupe Placébo
H1 : Moyenne du groupe Anxiolytique < Moyenne du groupe Placébo

 

2) Lecture et constat (phase objective)

Je lis (dans Prob =...) que p=0.026
Nous avons formulé une hypothèse forte ET la comparaison des moyennes ne s'oppose pas à cette hypothèse donc
p = 0.026 / 2
donc :
p = 0.013
Ce qui est inférieur à 0.05 (seuil de signification)

 

3) Interprétation (phase subjective)

- p<0.05 et les résultats ne s'opposent pas à l'hypothèse alternative (H1),
- donc je rejette l'hypothèse nulle (H0) d'égalité des moyennes au risque d'erreur α de 5%,
- donc je considère que la probabilité d'obtenir une telle différence par hasard (si le traitement n'avait pas d'effet) est trop faible. Je ne l'attribue donc pas au hasard mais à l'effet du traitement.

Cette phase est subjective car on s'est fixé une limite (le p<5%) qui est arbitraire.
Au cours de cette phase subjective, nous avons fait une inférence, c'est-à-dire qu'à partir de quelques données réelles issues d'un échantillon de sujets, nous avons conclu (inféré)  que la molécule présupposée anxiolythique avait des propriétés applicables à une population plus générale. Il s'agit d'une inférence et non d'une conclusion rigoureuse dans la mesure où il est possible, bien que peu probable (p=0.013) que ce résultat soit l'unique fait du hasard si "par hasard" les sujets peu stressés par nature se sont retrouvé dans le groupe "Anxiolythique" et que les plus stressés se sont retrouvés dans le groupe "Placébo".

 

4) Rédaction (exemples)

- Les résultats montrent un effet significatif de la molécule présupposée anxiolytique (t = 2.430; ddl = 18; p = 0.026).

ou

- La molécule présupposée anxiolytique diminue significativement le stress des individus (t = 2.430;ddl = 18; p = 0.026).

ou

- Les individus ayant reçu la molécule présupposée anxiolytique sont significativement moins stressés que ceux qui ne l'ont pas reçue (t = 2.430;ddl = 18; p = 0.026).

 

5) Pour être rigoureux

Que signifient : Separate Variance et Pooled Variance ?
Nous n'avon lu que ce qui était indiqué dans Pooled Variance.
En fait, le t de Student (comme tous les tests statistiques) est soumis à des conditions d'utilisation
. En particulier :
- la VD doit suivre une distribution "normale" (plus connue sous le nom de courbe "en cloche", elle est symétrique, peu d'individus aux extrèmes et beaucoup au milieu...),
- la variabilité des données de chaque groupe doit être à peu près identique (en effet, si ce n'est pas le cas, c'est peut-être que votre FPS a une influence également sur la variabilité). Pooled Variance vous permet d'utiliser un t de Student si les variabilités des deux groupes sont différentes.
Pour avoir une démarche rigoureuse du début jusqu'à la fin, il est donc conseillé d'utiliser le Statomagix. Lorsque vous voulez comparer deux moyennes, vous pouvez le démarrer ici.

 




 



15/05/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres