NeuropsychoJolly (roger)

Organisation en colonnes

Nous avons vu comment les différentes aires concentriques de la rétine étaient représentées dans l'aire 17 (V1) du cortex. Affinons maintenant notre analyse.

Cette aire 17 est composées de colonnes de cellules qui ont une unité fonctionnelle : les cellules d'une même colonne ont tendance à fonctionner de façon corrélée et de façon relativement indépendante par rapport aux cellules des autrs colonnes.

Dans la couche IV de ce cortex, déplaçons d'abord notre électrode dans le sens "Est-Ouest" puis dans le sens "Nord-Sud".

 

Sens "Est-Ouest"

Si on plante l'électrode dans cette couche IVc, on s'aperçoit que les cellules répondent uniquement lorsque le stimulus est présenté à un œil (le droit par exemple).

Si on déplace cette électrode de quelques millimètres dans le sens "Est-Ouest", ce n'est plus l'œil droit mais l'œil gauche qui doit être stimulé pour activer les cellules. Si l'on continue, c'est alternativement le gauche et le droit qui doivent être stimulés.

Les colonnes sont rangées en lignes spécialisées pour un œil et sont intercallées.

 

Sens "Nord-Sud"

Si on plante l'électrode dans cette couche IVc, mais qu'on déplace cette électrode dans le sens "Nord-Sud", les cellules répondent toujours à la stimulation du même œil mais c'est la nature du stimulus qui devient importante pour obtenir la réponse maximum des cellules.

Pour que les cellules d'une colonne répondent au maximum, le stimulus visuel envoyé sur la rétine doit avoir une forme allongée et doit avoir une orientation précise.

Par exemple, les cellules de la première colonne que nous enregistrons "préféreront" un stimulus ayant une forme de barre horizontale.

Si on déplace légèrement l'électrode de quelques millimètres dans le sens "Nord-Sud", il faudra que la barre ait une déviation de quelques degrés par rapport à l'horizontale. Si on continue de déplacer l'électrode, la barre devra avoir une déviation de plus en plus importante par rapport à l'horizontale. Il arrivera alors de colonnes pour lesquelles la barre doit avoir une orientation verticale, et ainsi de suite.

 

Le schéma suivant montre cette organisation fonctionnelle bi-directionnelle.

 

 

Les colonnes vertes ne sont sensibles qu'à des stimulations de l'œil droit et les rouges ne le sont qu'à des stimulations de l'œil gauche.

Les barres bleues indiquent l'orientation préférentielle des cellules de la colonne.

 



20/09/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres