NeuropsychoJolly (roger)

Théorie des systèmes de mémoire multiples et parallèles

La théorie des systèmes de mémoire a été formalisée par White et McDonald en 2002, sous le nom de théorie des systèmes de mémoire multiples et parallèles (MPMS theory).

Cette théorie se base sur un certain nombre de travaux expérimentaux mais plus particulièrement sur un article publié en 1993 par les mêmes auteurs.


Elle peut être résumée en 6 points :

- Il existe au moins trois systèmes dans le cerveau, qui stockent et traitent l'information et peuvent fonctionner de façon indépendante.

- Chaque système est composé d'une structure centrale et des afférences et efférences à cette structure. Les structures centrales des trois systèmes sont : l'hippocampe, l'amygdale et le striatum dorsal.

- L'information, sous forme de représentation neuronale, "traverse" le système pour produire la réponse comportementale.

- La structure du système est compatible avec une forme spécifique de relation entre stimuli. C'est le "style de traitement". On trouvera respectivement pour les trois structures centrales ci-dessus : les associations "stimulus-stimulus", les associations "stimulus-renforcement", et les associations "stimulus-réponse".

- L'activation du système adéquat permet de produire une réponse adaptée.

- Bien que fonctionnant de façon indépendante, les systèmes peuvent interagir par :
          - coopération ou compétition sur le plan fonctionnel,
          - facilitation ou inhibition sur le plan physiologique.

Biblio
White NM, McDonald J. 2002. Multiple parallel memory system in the brain of the rat. Neurobiol. Learn. Mem. 77:125-184.


27/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres