NeuropsychoJolly (roger)

Dissociations et lésions cumulées à effet paradoxal

Dissociation simple :

La lésion d'une structure A entraîne une perturbation de la fonction 1 sans entraîner de perturbation de la fonction 2.

 

La dissociation simple est censé montrer une implication fonctionnelle de la structure A dans la fonction 1 mais pas dans la fonction 2.

 

 

Double dissociation :

C'est une dissociation simple, mais en plus, la lésion d'une structure B entraîne une perturbation de la fonction 2 sans entraîner de perturbation de la fonction 1.

 

 

La dissociation simple est censé montrer une implication fonctionnelle de la structure A dans la fonction 1 mais pas dans la fonction 2, et une implication fonctionnelle de la structure B dans la fonction 2 mais pas dans la fonction 1.

 

Dissociations simple et double sont des arguments pour une spécialisation fonctionnelle des structures cérébrales.

 

 

Lésions cumulées à effet paradoxal :

 

La lésion d'une structure A entraîne une perturbation de la fonction 1 montrant une implication fonctionnelle de la structure A dans la fonction 1.

La lésion d'une structure B entraîne également une perturbation de la fonction 1 montrant également une implication fonctionnelle de la structure A dans la fonction 1.

Mais le cumul des lésions des structures A et B n'entraîne pas de perturbation de la fonction 1, ou entraîne une facilitation de la fonction 1 dans laquelle les structures A et B étaient censées être impliquées.

 

 https://static.blog4ever.com/2008/12/269154/L--sions.gif



24/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 65 autres membres