NeuropsychoJolly (roger)

Cellules réceptrices visuelles


Les cellules réceptrices visuelles sont de deux grands types : les "cônes" et les "bâtonnets".


Voici les principales différences entre ces deux types de récepteurs :

- Sensibilité : forte pour les bâtonnets, faible pour les cônes
- Spécialisation : bâtonnets : non; cônes : couleur; 3 types.
On trouve les cônes spécialisés dans le bleu (
λ=420nm), le vert (λ=534nm) et le rouge (λ=564nm)... (chez l'Homme)
- Localisation sur la rétine : bâtonnets : plutôt concentrés en périphérie; cônes : plutôt au centre.
- Connectés à des cellules ganglionnaires de type : magnocellulaires pour les bâtonnets; parvocellulaires pour les cônes. Cette information est sans importance pour la compréhension du traitement de l'information, si ce n'est qu'elle montre que dès le début, il y a une ségrégation entre la voie "cône/couleur/fovéa", et la voie "bâtonnets/sensibilité/périphérie" (la fovéa est le centre de la rétine).


Tentez d'observer une étoile peu lumineuse : on y arrive beaucoup mieux en ne la fixant pas directement (en regardant légèrement à côté) car si on projette son image sur la fovéa, les cônes ont une faible sensibilité. Si on projette son image sur la périphérie de la rétine, son image stimule des bâtonnets qui ont une forte sensibilité. C'est une conséquence de la sensibilité, de la localisation et de la ségrégation.


Page suivante : Les champs récepteurs
Page précédente : Grand-mère, œil et rétine


12/05/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres