NeuropsychoJolly (roger)

Le Gyrus Fusiforme

Le gyrus fusiforme est impliqué dans :
- le traitement des informations relatives à la couleur,
- la reconnaissance des mots,
- certains aspects de la reconnaissance des nombres
- la discrimination intra-catégorielle
- la reconnaissance du corps et des visages (aire fusiforme des visages)

Sa lésion est connue pour entrainer la prosopagnosie (trouble de la reconnaissance des visages). Ces patients ont des difficultés à reconnaitre les personnes par leur visages. En général, ils pourront les reconnaitre par d'autres voies (voix, vêtements...).

Le gyrus fusiforme semble donc faire partie de la voie menant à la formation de concepts concernant les individus, à une place intermédiaire entre l'identification purement visuelle des visages (telle qu'on peut la concevoir dans l'aire inféro-temporale avec un angle donné) et la représentation des concepts telle qu'on peut l'envisager avec les cellules "concept" de l'hippocampe, amygdale et cortex entorhinal.

Il est difficile d'être plus précis : le cerveau du singe est à ce niveau assez différent de celui de l'Homme et on a du mal à trouver un équivalent du gyrus fusiforme chez les primates non humains. Or, c'est chez le singe qu'on a pu explorer les réponses unicellulaires de l'aire V1 jusqu'à l'aire inféro-temporale. Par ailleurs, il n'y a pas encore d'intérêt thérapeutique à placer des électrodes dans cette aire chez l'Homme. Nous devrons attendre de nouveaux développements pour connaitre exatement la nature des réponses cellulaires du gyrus fusiforme.

 

BIBLIOGRAPHIE

 

Kanwisher N et Yovel G. 2006. The fusiform face area: a cortical region specialized for the perception of faces. Phil Trans R Soc B. 361, 2109-2128.

 

McCarthy G et al. 1997. Face-specific processing in the human fusiform gyrus. J Cog Neurosci. 9, 605-610.

 



18/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres